La 13ème édition des Jeux Mondiaux des sapeurs-pompiers (WFG) se déroulera du 10 au 17 septembre 2018 à Chungju en Corée du Sud. Il s'agit d'un événement sportif international, qui unit les sapeurs-pompiers venant des quatre coins du monde. Avec 75 épreuves, les joueurs ainsi que leur famille pourront cultiver l’esprit d’amitié et de solidarité entre eux.

Le Bureau des WFG de Chungju 2018 invite tous les sapeurs-pompiers du monde à venir participer à cet événement pour faire preuve de leurs compétences et talents.

Les conditions de participation? Pompiers actifs à la retraite, pompiers volontaires et travailleurs en relation avec les pompiers et la famille. 

Si vous êtes intéressé, vous pouvez visiter le site officiel sur lequel vous trouverez les informations détaillées telles que programme, conditions de participation, contact etc.

http://wfg2018.chungbuk.go.kr
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Protégeons ceux qui nous protègent !

Le SDIS 54 soutient la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) qui condamne fermement les violences faites à l’encontre des sapeurs-pompiers et des autres forces publiques de sécurité et de secours. Elle soutient la mobilisation de la sphère publique sur les réseaux sociaux. Alors, vous aussi, affirmez votre solidarité en postant un message ou un selfie sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TouchePasàMonPompier

On compte sur votre mobilisation ! Soyez créatif !

Vous pouvez également télécharger le panneau #TouchepasàMonPompier.

Pour rappel, quatre chantiers prioritaires pour lutter contre les agressions de sapeurs-pompiers : 

  • L'anonymat doit être garanti aux sapeurs-pompiers qui portent plainte après une agression, afin de les prémunir, ainsi que leurs familles, contre toute forme de représailles.
  • Prévenir les violences en renforçant le lien de proximité avec la population. C’est avant tout informer sur le rôle et les missions des sapeurs-pompiers. C’est également former : inciter la population, notamment les jeunes, à s’engager, leur insuffler une culture de sécurité. Pour rappel la FNSPF préconise de former 80% de la population aux gestes qui sauvent.
  • Renforcer la coordination des secours et des forces de sécurité au niveau de la formation comme en intervention, dans un même esprit de sécurité quotidienne et de proximité.
  • Renforcer les sanctions et surtout garantir leur application.